Accueil
Les Amis de Peiresc

mise à jour : Novembre 2018
à propos de ce site...

WyWiWyG.frlog-in

La curiosité chez Peiresc : Fausses nouvelles

Peiresc utilise ses capacités d’observation, d’analyse et de déduction pour élucider des phénomènes étranges et faire taire ainsi des rumeurs qui alarment la population.
Ainsi en 1608 une pluie de sang paraît s’être abattue sur des villages des environs d’Aix : sur les parois des fermes, sur les murs du cimetière, de larges gouttes rougeâtres sont remarquées. La population y voyant l’œuvre du diable est fort ébranlée ;  des naturalistes imaginent les retombées de vapeurs sorties de terres rougies. Sur le terrain Peiresc constate que ces gouttes sont dans des trous et non sur les toits et il se souvient d’avoir observé ce phénomène lorsque quelques mois auparavant il avait enfermé une chrysalide dans une boîte ; celle-ci de chenille étant devenue papillon avait laissé au fond une goutte rosâtre. En effet une multitude de papillons a été observée peu avant et les gouttes de sang se trouvent à faible hauteur, là où volettent les papillons.
En 1631, alors que Peiresc séjourne longtemps à Belgentier, fuyant la peste qui sévit à Aix, il fait venir un éléphant récemment arrivé à Toulon. Il explore lui-même sa mâchoire, fait réaliser une empreinte de la taille et de la forme des dents. Ainsi il démontre qu'une molaire récemment découverte près d’Avignon, supposée de géant, est en réalité celle d'un éléphant.
Détails d'un tableau situé à la mairie de Belgentier.
Le peintre Alex Géraudie évoque les deux rumeurs démenties par Peiresc

92 Visites à /fausses nouvelles/index.php [googlebot=]
modifé le 08/11/18 a 22:25